mercredi 17 octobre 2012

Massacre du 17 octobre 1961


Les évènements du 17 octobre 1961 ou le massacre du 17 octobre 1961 désignent la répression policière extrêmement violente à l'encontre d'une manifestation de masse organisée à Paris par la Fédération de France du FLN. Préparé en secret, le boycott du couvre-feu nouvellement appliqué aux seuls Nord-Africains prend la forme de défilés nocturnes sur les grandes artères de la capitale.
Cette manifestation surprise fait suite aux actions terroristes du FLN qui frappent les forces de l'ordre depuis plusieurs mois. Les confrontations qui se produisent à différents endroits font d'innombrables blessés et un nombre de morts qui reste indéterminé. Les brutalités policières se poursuivent au-delà de la nuit du 17 dans l'enceinte des centres d'internement.
L'importante communauté immigrée venue d'Algérienote 1 penche majoritairement en faveur de l'indépendance. Elle se retrouve fermement structurée par le FLN qui importe depuis 1958 l'insurrection anti-coloniale en France jusqu'au centre de la capitaleB 1.
Pendant l'été 1961, la guerre d'Algérie entre dans une phase critique. Les négociations entre le gouvernement français et le GPRA en vue de la prochaine indépendance algérienne provoquent des dissensions dans chaque camp. Des groupes ultra de l'OAS et aussi certaines manœuvres secrètes dans l'appareil d'État français tentent de contrecarrer le processus, alors que du côté de l'organisation nationaliste clandestine FLN se joue entre différents courants internes l'accès au pouvoir du futur État algérienB 2.
Fin août, le FLN reprend plus intensément ses attaques contre les policiers amplifiant la frustration de ces derniers qui désapprouvent la lenteur et l'indulgence de la justice à l'égard des commandos appréhendés précédemment.
pour lire la suite :http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_17_octobre_1961


Vidéo a la mémoire des victimes de cette période 

Médine 17 octobre 1961 par Zindef93
Enregistrer un commentaire