vendredi 20 décembre 2013

Le chiffre du jour

Arabe se déploie géographiquement sur plusieurs continents s'étend sociologiquement à des peuples non arabes,
Le chiffre du jour est le classement des langues vivantes par nombre de mots (non répéter)
au premier rang c'est la langue Arabe avec 12.302.912 mots, puis langlais avec 600.000 mots, apret le français avec 150.000 mots et au quatrieme rang c'est la langue que je respecte bien le russe avec 130.000.
en fin le nombre de mots dans la langue arabe est 25 fois plus que la langue qui la suit directement est l'anglais.
"celui qui a prit une langue d'un peuple..."
le classement est fait par l’UNESCO
L'arabe dans les autres Langues 
On trouve de nombreux mots d'origine arabe en français. Ces emprunts se sont faits soit :
directement (alcali, alfa, alizari, almée, amiral, arack, azimut, baobab, baraka, barbacane, barde, bédouin, bled, bordj, bouracan, burnous, cadi, cafard, caïd, calife, camaïeu, came, camelote, caoua, chott, clebs, couscous, fellah, gazelle, harem, hasard, henné, jupe, kandjar, laiton, luth, maboul, maghrébin, magasin, méchoui, oued, salamalec, toubib, etc.)
à partir d’une variété de l’arabe dialectal,
  • algérien (barda, bézef, chouya, kif-kif, matraque, nouba, razzia, youdi, etc.),
  • marocain (argan, flouze, haschich, tajine)
  • et égyptien (cange, goudron, mamelouk) ;
  • par l’intermédiaire du latin médiéval ou scientifique (alcool, algèbre, alidade, amalgame, ambre, arcanne, avives, benjoin, benzine, bourrache, camphre, chiffre, momie, orcanette, safran, sirop, zénith, etc.) ;
  • par l’intermédiaire d’autres langues européennes,
    • principalement l’espagnol (alcade, alcarazas, alcôve, alezan, alfange, algarade, alguazil, aman, arrobe, azerole, basaner, épinard, felouque, récif, etc.),
    • l'italien (arsenal, artichaut, aval, avanie, avarie, berner, café, calfeutrer, calibre, carafe, coton, girafe, hégire, magasin, sirocco, tarif, zéro, etc.),
    • l’occitan9 (alambic, abricot de albricòt, almanach de almanac, alchimie de alquimia, ambre, assassin, aubergine de aubergina, auberge de aubèrja, azur, boutargue, camfre, carmin, chiffre de chifra, coton, estragon, jarre de jària, madrague de madraga, magazin, mesquin, poutargue, sacre, safran, sirop de siròp, sucre, tasse de taça, tambour de tambor, tare de tara, tarif de tarifa, etc.)
    • et le portugais (argousin) ;
  • par l’intermédiaire d'autres langues, turc (minaret, muezzin), hindi (nabab) ou persan (lascar).
D’autre part, l’arabe a transmis au français des mots originaires d’autres langues, notamment l’hindi (bonduc, candi), le persan (alkékenge, alkermès, aniline, aubergine, azur, babouche, borax, bore, douane, orange, timbale, etc.), mais aussi le grec (alambic, almanach, antimoine, etc.).
Citons enfin le cas du mot abricot, qui vient du latin praecoquum (qui a donné le doublet précoce) et qui est revenu en français sous cette forme après un voyage par l’intermédiaire du grec ancien πραικόκιον (praikókion), de l’arabe أَلْبَرْقُوق (ʾal-barqūq) (qui veut dire prune ou pruneau), de l’espagnol albaricoque ; un intermédiaire catalan albercoc avait donné aubercot, mot qui ne s’est cependant pas imposé contre albricòt de l'occitan pour abricot10.
En ce qui concerne les noms propres, beaucoup de noms d’étoiles viennent également de l’arabe : Aldébaran, Bételgeuse, Algol, Alioth, Véga, Mizar, Fomalhaut, Altaïr, Saïph (Kappa Orionis) etc.
  •  

 


Enregistrer un commentaire