mercredi 13 novembre 2013

TELLE EST MA NATURE!; La nature du scorpion le pousse à piquer, ma nature est de sauver.

Un scorpion se    noie  dans  un oued en crue. Le sage le sauve de son index. Le scorpion le pique à la main. La douleur  provoque un recul, le scorpion retombe à l’eau. Le sage   avec l’index de la main gauche cette  fois   sauve le scorpion qui de nouveau le pique. Nouveau recul, les deux mains piquées cette fois.
Un bédouin observe le manège : -« Es tu vraiment sage pour te faire piquer deux fois » ? 
 -« La nature du scorpion le pousse à  piquer, ma nature  est de sauver. » Répond le sage . Prenant une feuille  de  cactus,  le sage  sort une  troisième fois le scorpion de l’oued  mais se pique  le pouce  aux épines du  cactus.    Il a sauvé    un scorpion  et s’est meurtri  les  deux index et le pouce. Est ce  intelligent ?  Le scorpion  est il guéri de sa mauvaise habitude de piquer. Est-il reconnaissant envers son sauveur ?  Le bédouin  n’a-t-il pas raison de parler de  la folie du sage ? Peut-on vraiment dire que c’est la nature du scorpion qui le pousse à piquer ? Est-il vraiment incorrigible ? Le noyer est il la solution (1)
-On a bien du mal à faire du bien
Enregistrer un commentaire